Pause Poésie : Le vagabond

Une silhouette dans l’horizon hivernal arque-boutée sur un chariot brinqueballant Un vagabond qui n’a rien de banal même dans cet accoutrement festival Il pourrait être l’auguste circassien ou un rémouleur sorti du passé que la rafale de pluie m’avait caché en roulant vers une quelconque faim Il pousse bravement sa cariolle Tel un vaisseau affrontant … Lire la suitePause Poésie : Le vagabond

Pause Poésie : Souvenir d’enfance

Elle est devenue un sourire, le souvenir d’un rire, après tant d’années passées. Mais je n’ai pas oublié C’est comme si c’était hier lorsque je longeais le lierre pour rejoindre son jardin, si impatient depuis le matin. C’était une telle fête pour elle, de réunir tout le monde, les amies, les immondes, pour un souvenir … Lire la suitePause Poésie : Souvenir d’enfance

Pause Poésie : Intermède musical

Le silence se fait musique. Le bruit se fait instrument. La voix s’élève lentement. Est-ce simplement magique? Assis sur mon fauteuil, je m’imagine seul sur le seuil du paradis d’où vient ce son, les mots de cette chanson. Des accords de guitare, j’entre dans ce nulle part. Plus rien n’existe autour dans cet instant d’amour. … Lire la suitePause Poésie : Intermède musical

Pause Poésie : Instants d’Hiver

(mode d’emploi : Respirez profondément, lisez un de ces haïkus, fermez les yeux en vous répétant ces quelques mots, imaginez l’instant …) 1 Je me fraie un chemin Dans ses délicates mains Et là,  le jardin éclot 2 Ma seine du matin S’évanouit sur des nappes La brume vengeresse 3 Tintement d’une clochette La noirceur … Lire la suitePause Poésie : Instants d’Hiver

Pause poésie : L’Homme aux vêtements trop larges

Je l’ai croisé l’autre jour sur un trottoir, avec son costume gris de deux tailles au dessus, ses chaussures noires cirées façon péniches, sa coupe fraichement gominée à l’huile de coude. Il était sappé milord ou même vicomte, ce petit homme aux vêtements trop larges, endimanché un jeudi qui sentait le samedi semblant fuir la … Lire la suitePause poésie : L’Homme aux vêtements trop larges

Pause Poésie : Un an de plus

(écrit il y a des années…) Il était un an où tout devait changer. Il était une année pour déranger, déranger toutes ses habitudes, sortir d’une fausse béatitude, déranger le monde qu’on croyait établi, sortir de ce lieu qu’on voulait comme abri. Il était un an où l’on a découvert tout ce qu’il y a … Lire la suitePause Poésie : Un an de plus