BD : Chroniques de Jerusalem de Guy Delisle (2012)

J’avais déjà abordé d’autres ouvrages de cet auteur Canadien (Gaspésien pour être plus précis). Mais je n’avais pas encore mis la main sur cet opus consacré à la ville sainte, et par extension à Israël et la Palestine. Si l’ouvrage est édité ici en 2012, il est sorti fin 2011 et relate un séjour en … Lire la suite BD : Chroniques de Jerusalem de Guy Delisle (2012)

Cinéma : Wardi de Mats Grorud (2019)

Je vous préviens tout de suite : Ce film d’animation n’est absolument pas pour les enfants, même s’ils peuvent le voir après 10 ans. Le sujet est dur, puisque le réalisateur (suédois) nous emmène à la découverte de Burj El Barajneh, l’un des camps de réfugiés palestiniens au sud de Beyrouth (Liban). Le film mélange … Lire la suite Cinéma : Wardi de Mats Grorud (2019)

Cinéma : Je danserai si je veux de Maysaloun Hamoud (2016)

Parler de films dont tout le monde parle, ce n’est pas vraiment mon truc. Mais parler d’un film au sujet fort, polémique, atypique, c’est déjà mieux. Celui-là a fait beaucoup parler… En Israel et Palestine. Produit par la France et Israel, ce film de la réalisatrice palestinienne Maysaloun Hamoud a une très forte part d’autobiographie. … Lire la suite Cinéma : Je danserai si je veux de Maysaloun Hamoud (2016)

BD : Comment comprendre Israël en 60 jours (ou moins) de Sarah Glidden

J’ai réfléchi un peu de temps avant de faire la chronique de cette Bande-Dessinée. Le sujet est très clivant et pourtant c’est justement le but du livre : Mieux comprendre la difficulté du conflit israelo-palestinien d’une manière amusante et didactique. Tout d’abord, il faut comprendre le contexte de ce qui est, avant tout, un récit … Lire la suite BD : Comment comprendre Israël en 60 jours (ou moins) de Sarah Glidden

Géopolitique : Nos guerres de cent ans

Je ne sais pas si je serai centenaire, mais aujourd’hui, je continue de voir des conflits que j’ai connu dès mon plus jeune age. Au point que notre guerre de cent-ans française paraît presque anodine. Celui qu’on entend évidemment le plus, est le conflit israelo-palestinien qu’il est difficile de dater précisément pour son commencement. On … Lire la suite Géopolitique : Nos guerres de cent ans

Géopolitique : Proche-Orient, l'eau, l'autre enjeu des conflits

On parle très souvent du pétrole comme enjeu majeur de cette région, mais on oublie trop souvent que l’agriculture est aussi une ressource essentielle avec comme corollaire l’utilisation de l’eau. Et ceci pourrait expliquer d’autres conflits présents et à venir. Les ressources en eau de la région sont représentées sur la carte suivante : https://maps101.files.wordpress.com/2010/11/water-middle-east.gif … Lire la suite Géopolitique : Proche-Orient, l'eau, l'autre enjeu des conflits

Cinéma : L'Attentat de Ziad Doueiri (2012)

Translate Imaginez qu’un jour vous apprenez que votre conjoint est devenu un terroriste et s’est fait sauter avec une ceinture d’explosif. Voilà le postulat de l’Attentat, film de Ziad Doueiri  sorti en 2012. Le film est l’adaptation fidèle du livre du même nom de Yasmina Khadra (pseudo de l’écrivain algérien Mohammed Moulessehoul). Amine Jaafari est … Lire la suite Cinéma : L'Attentat de Ziad Doueiri (2012)

Géopolitique : Quand Gaza Révolte, ….

…On ferme les yeux sur le reste ? C’est l’impression que donne la lecture des médias et des communiqués des ambassades et de l’ONU. Triste constat de notre monde de communication à outrance… (in english at the bottom)

Alors que pendant si longtemps, Gaza n’occupait plus la Une de l’actualité, que l’on se fichait (et on les oublie encore) du sort des chrétiens de Palestine, de l’occupation illégale de territoires par les colons israéliens, des mesures discriminatoires vis à vis des populations vivant dans les territoires palestiniens et voulant travailler dans ce qui était un même pays autrefois…. Oui, alors que le Hamas endoctrine et fanatise en profitant de cette misère, avec l’appui de royaumes du golfe persique, alors qu’aucun pays / médiateur n’a soutenu les positions des modérés de chaque camp….. Et bien on proteste plus ou moins vigoureusement contre les frappes aveugles de l’armée Israélienne et les roquettes du Hamas. Les médias reprennent servilement les éléments de langage de la communication israélienne, la seule facilement accessible. Et pourtant, on connait ces éléments, car ils furent aussi utilisés par les américains en Irak : Frappes chirurgicales, boucliers humains, caches d’armes dans toutes les maisons … Le conditionnel devrait être de mise mais il n’en est rien.

Et puis l’ONU proteste contre le bombardement de ses installations. La belle affaire puisqu’il n’y a aucune sanction contre l’agresseur. Il n’y en aura pas tant que les États-Unis y mettront un Veto et le gouvernement Israélien le sait bien. De ce fait, aucune puissance mondiale n’a fait autre chose que protester et n’a émis la moindre proposition concrète pour sortir enfin de cette crise continuelle. En France, c’est la voix de Dominique De Villepin qui a été la seule à se faire entendre avec intelligence sur le sujet. Que les accords de Camp David semblent lointains…

Lire la suiteGéopolitique : Quand Gaza Révolte, ….

Géopolitique : Palestine-France, Nous nous sommes tant aimés

En l’espace d’une Semaine, le gouvernement français a réussi l’exploit de fragiliser un pays qui ne pensait pourtant qu’aux vacances. Retour sur cette semaine qui rimerait avec migraine. (in english at the bottom)

Lorsque l’opération de bombardement du gouvernement israelien (j’insiste sur le mot gouvernement) a commencé, des dissensions sont apparues au sein du gouvernement français. Il se dit que LeFoll voulait condamner mais que Hollande a vite rattrapé cela avec son discours du 14 Juillet. Il a déclaré que la France ne devait pas « importer » le conflit israelo-palestinien. Il faudrait lui rappeler, comme l’a écrit l’éminent Pascal Boniface (c’est surement la seule fois où je le citerai sur ce site), que c’est déjà fait depuis longtemps. Avec son ministre de la défense (allez comprendre…) il appellera Israël à de la « retenue »…C’est vrai que dans une guerre, on en use beaucoup, c’est connu. Il y condamna les lancés de roquettes du Hamas…Condamnation qui aurait eu toute sa place sans la … »retenue ». On a également peu entendu de commentateurs et diplomates faire état du rapprochement possible entre le Hamas de Gaza et le Fatah de Cisjordanie, rapprochement opportunément brisé par les bombardements israëliens.

Riot Police assault on the Opera House
En 2009, Déjà…. (looking4poetry )

En France, il y eut la manifestation de Bastille et les incidents de la synagogue rue de la Roquette (ça ne s’invente pas). Pour mémoire, il fut relaté que des manifestants pro-palestiniens avaient assiégés ce lieu de culte, en marge de la manifestation de soutien. En réalité, c’est le groupuscule d’extrême droite juive LDJ (Ligue de Defense Juive) qui vint provoquer les manifestants avec insultes et barres de fer avant de se réfugier derrière un cordon de CRS qui seront plus zélés à intervenir sur les pro-palestiniens, avec des conséquences honteuses pour des innocents. Même le responsable de la synagogue a tenu à rétablir la vérité quelques jours plus tard, ne cachant pas son embarras face à la LDJ. Le mal était pourtant fait puisque le premier ministre Valls, en bon Sarkoziste…. oups, je les confonds toujours, …s’est empressé de réagir et de dénoncer des propos antisémites et à pousser ensuite à interdire la manifestation parisienne de ce samedi.

Lire la suiteGéopolitique : Palestine-France, Nous nous sommes tant aimés

Géopolitique : Palestine, de la Neutralité

Dans le conflit qui court depuis des décénies en Israel et Palestine, les états ont différentes positions. Du soutien indéfectible  au gouvernement Israelien jusqu’au soutien aux groupes palestiniens extrèmistes, il reste peu de place pour la neutralité…. Cette neutralité qui devrait pourtant être de mise pour avoir un rôle de médiateur. (in english at the bottom)

Si la Grande-Bretagne, de par son histoire au proche orient, peut difficilement intervenir dans ce conflit, d’autres états ont une posture plus appropriée. La France, bien qu’ancien occupant dans une histoire relativement lointaine (protectorat de 1920 à 1943 au Liban), garde une image diplomatique encore forte. On se souvient du voyage houleux du président Chirac en 1996, où il fut exaspéré par l’excès de la sécurité israelienne. On se souvient beaucoup moins des voyages de Sarkozy en 2008 et Hollande en 2013. Et pour cause, leurs positions étaient beaucoup moins réfléchies et beaucoup plus pro-israelienne.

Dernier avatar de cette politique étrangère, la déclaration du 09 Juillet 2014 de François Hollande, condamnant les roquettes du Hamas mais oubliant de condamner aussi les bombardements aveugles de l’armée Israelienne, qui ont causés des morts, eux! Ce qui ne se dit pas derrière cette déclaration, c’est que la France tente de peser à nouveau internationalement en profitant de la brouille de plus en plus flagrante entre le gouvernement Obama et le gouvernement Netanyahu. En coulisse, les alliés traditionnels des Etats-Unis (même les plus contradictoires comme saoudiens et israeliens) sont exaspérés par les atermoiements et hésitations américaines sur les dossiers Syriens, Irakiens ou même Afghans. D’où une position « va-t-en guerre » face à l’Iran, dans le conflit Syrien où se jouent également des marchés militaires.

IMG_6485
by Basel Yazouri

Lire la suiteGéopolitique : Palestine, de la Neutralité