Blog : Quand la géopolitique se réinvite par la force…

Je disais en fin d’année que je n’avais plus autant de passion pour la géopolitique. Et pourtant un lecteur (il n’est pas le premier, vilain flatteur) m’interpellait sur le sujet en me disant qu’il appréciait mes articles…Et puis est arrivé Donald Trump avec ses gros… missiles. Je n’ai pas pu passer à travers ce conflit … Lire la suite Blog : Quand la géopolitique se réinvite par la force…

BD : Love story à l’iranienne de Deloupy et Deuxard (2016)

La BD s’adapte à tous les styles et notamment le documentaire. Jane Deuxard (scénario) et Serge Deloupy (dessin) nous emmènent en Iran à la découverte de la jeunesse du pays et de sa sexualité. Comme dit le 4ème de couverture, « Les jeunes Iraniens rêvent-ils encore d’en finir avec le régime ? Comment se rencontrer dans … Lire la suite BD : Love story à l’iranienne de Deloupy et Deuxard (2016)

Cinéma : Des rêves sans étoiles de Mehrdad Oskouei (2017)

C’est à un documentaire iranien que je m’intéresse aujourd’hui. S’il sera dur à trouver en salle et si le sujet est peu engageant par rapport à un  film « classique », il est pourtant dommage de rater cette peinture de la société iranienne, à travers un centre de réhabilitation et détention pour mineures. À Téhéran, dans un … Lire la suite Cinéma : Des rêves sans étoiles de Mehrdad Oskouei (2017)

Géopolitique : Syrie, et maintenant ? vol.1 – Rappel Historique

translate in english De la vision télévisuelle de la chose, on a l’impression que demain l’EI sera de l’histoire ancienne en Syrie et que Bachar El Assad est réinstallé. C’est aller un peu vite en besogne mais c’est aussi oublier bien des paramètres qui font de ce pays, comme de l’Irak des problématiques complexes… … … Lire la suite Géopolitique : Syrie, et maintenant ? vol.1 – Rappel Historique

Kurdistan : Nouvel enjeu du Moyen-orient ?

Translate Le Kurdistan, et le problème territorial qui y est lié, s’installe durablement dans le paysage géopolitique du moyen-orient. Entre jeux d’alliance et intérêts contradictoires, il pourrait devenir l’enjeu des 10 prochaines années. Mon collègue Alain, dont je salue la création du blog Géopole,  m’a fait part d’un document intéressant montrant les relations entre les … Lire la suite Kurdistan : Nouvel enjeu du Moyen-orient ?

Géopolitique : Iran, l'allié de circonstance

Translate L’Iran fait à nouveau la Une mais pour la normalisation des relations avec l’Occident, confirmée par les récentes élections législatives . Tout cela n’est pas un hasard, tant au niveau économique que géostratégique. L’Iran reste un pays encore mystérieux, qui fait à la fois fantasmer par sa qualité de république islamique (et non islamiste … Lire la suite Géopolitique : Iran, l'allié de circonstance

Géopolitique : Turquie, soyons plus réalistes

Translate in english En France, nous avons tendance à regarder la Turquie comme un pays ennemi, une dictature qui asservirait la minorité kurde. La situation est pourtant différente et digne d’interêt. Balayons déjà le problème de la dictature puisque le pays est bien « une démocratie » (si l’on considère que nous en sommes aussi une, sa … Lire la suite Géopolitique : Turquie, soyons plus réalistes

Géopolitique : Turquie, la stratégie d'Erdogan

La Turquie est l’objet de critiques vives dans sa gestion de l’agression des Kurdes par l’Etat Islamique. Si les choix du premier ministre Erdogan sont criticables, ils doivent toutefois être pondérés par une situation géostratégique complexe. (in english at the bottom)

Pour nous, Français, il faut imaginer que le Kurdistan est un peu comme le pays basque : Réparti entre plusieurs pays, avec une minorité armée réclamant l’indépendance. Imaginons maintenant qu’en Espagne une force terroriste envahisse le pays et s’en prenne particulièrement aux basques. Les autres pays occidentaux décident alors d’envoyer des armes aux indépendantistes basques, tout en bombardant bien à l’abri dans les cieux. Voilà grossièrement la situation que ressentent les turques avec en fond une question : Une fois débarrassés de l’État Islamique au Kurdistan, que deviendront toutes ces armes ?

640px-Alexander_den_stores_rike,_Nordisk_familjebokUn repositionnement géostratégique

Mais la différence est qu’Erdogan, à la manière de son (ancien) allié états-unien, a fermé les yeux sur ce qui se passait à sa frontière à la Syrie et cherche également à imposer à nouveau la Turquie comme force prédominante dans la région. Les négociations pour l’entrée dans l’Union Européenne étant au point mort, la Turquie se tourne, comme la Russie, vers l’Est et le Sud. Ainsi, le gouvernement turc voyait-il d’un bon œil l’affaiblissement du voisin Syrien. La Turquie profite également de la vente du pétrole par l’EI, tout en vendant vraisemblablement quelques armes produites localement (exportations pour 1,3 milliards de dollars en hausse de 35% en 2013). Confronté depuis des décennies au problème indépendantiste  kurdes et aux terroristes du PKK, Erdogan voit l’occasion d’affaiblir cet ennemi de l’intérieur. Pour l’EI, il pense qu’ils se concentreront sur la zone au sud de la Turquie, soit ce qui serait l’ancien état du Levant.

Lire la suiteGéopolitique : Turquie, la stratégie d'Erdogan

Géopolitique : Ukraine, ingérence financière et embargo

Version anglaise de l’article d’Unidivers. We had dealt with the subject of the embargo and blockade as a diplomatic weapon. The case of BNP Paribas in the United States and the Ukrainian crisis highlighted another practice: The financial embargo. In Ukraine crisis, USA and Europe agreed more or less to sanction some Russian oligarchs targeted … Lire la suite Géopolitique : Ukraine, ingérence financière et embargo

Géopolitique : Syrie, mise à jour de la situation

Il y a plus d’un an, un article décrivait la situation en Syrie. Rien n’a vraiment changé, hélas. (en bleu, les mises à jour)

La Syrie, depuis l’accession au pouvoir des Assad, est un état où le renseignement et la police ont une grande place. Surveillance de l’information, délation, tout cela était monnaie courante depuis quelques décénies et cela laisse des traces. Ainsi la maîtrise de l’information et de l’internet est un enjeu majeur dans le conflit. Aussi a-t-on vu les « insurgés » se doter d’une agence de presse officielle, chose très rare dans des conflits de ce type. Elle se charge de diffuser des images au même titre que l’adversaire avec ce qu’il faut de désinformation. Le peu de journalistes qui ont pu entrer dans le pays ont tous remonter le fait qu’ils ne pouvaient recouper les informations librement pour vérifier ce que insurgés ou pouvoir leur donnaient. D’un coté comme de l’autre, les sources sont sujettes à caution. Restent les centaines de milliers de morts, bien réels et un pays qui se divise entre pro-Assad (ou plutôt pro Baas) et les autres. Car Bachar El-Assad reste le garant de la stabilité pour beaucoup de syriens, de même qu’il n’a pas grand chose de commun avec un dictateur omnipotent comme Kim Jong Un. Le poids de l’appareil baassiste est trop souvent négligé et la succession d’Hafez El-Assad n’a pas donné lieu à une purge comme c’est souvent le cas.

Picture from syrian opponents

Lire la suiteGéopolitique : Syrie, mise à jour de la situation