Cinéma : Un divan à Tunis de Manele Labidi (2020)

Voilà un film qui part sur un malentendu. En effet, avec la bande-annonce on peut croire à une énième comédie autour de la psychanalyse dont la particularité serait de se passer à Tunis, avec son petit lot de clichés. Raté, même si le film ne l’est pas. Pour son premier long-métrage, la réalisatrice franco-tunisienne se … Lire la suite Cinéma : Un divan à Tunis de Manele Labidi (2020)

Cinéma : Une Belle Équipe de Mohamed Hamidi (2020)

Voilà un film qui ne partait pas gagnant pour moi : Kad Merad (qui collectionne autant les bonnes surprises que les navets), le football comme sujet, une comédie française… Comme quoi il ne faut pas partir sur des à-priori et des qu’en-dira-t-on. Alors il s’agit d’une histoire parlant de foot-féminin, d’égalité homme-femme aussi. D’ailleurs c’est … Lire la suite Cinéma : Une Belle Équipe de Mohamed Hamidi (2020)

Cinéma : Les aventures de Rabbi Jacob de Gérard Oury (1973)

Malgré sa rediffusion annuelle, c’est un des rares films que je peux revoir avec plaisir, sans lassitude. Je le connais pourtant presque par cœur, avec ses répliques mais c’est une telle mécanique qu’il est au firmament des comédies. Alors finalement, pourquoi en parler ici ?  Je pourrais passer du temps à analyser les scènes, le … Lire la suite Cinéma : Les aventures de Rabbi Jacob de Gérard Oury (1973)

Cinéma : Certains l’aiment chaud de Billy Wilder (1959)

Voilà un film qui m’accompagne depuis que je l’ai vu pour la première fois dans un cinéma de minuit. C’est une comédie américaine classique avec pourtant des éléments particulièrement osés pour l’époque. Billy Wilder n’est plus un débutant lorsqu’il décide d’adapter cette histoire avec « I.A.L. » Diamond. Cela commence comme un film noir : Chicago, 1929, … Lire la suite Cinéma : Certains l’aiment chaud de Billy Wilder (1959)

Cinéma : Le Mystère Henri Pick de Rémy Bezançon (2019)

Comment présenter ce film qui n’est que l’adaptation d’un livre de David Foenkinos ? Un film sur l’univers du livre, sur un livre… Non, un polar sur un livre mais sans cadavre. Pas un cadavre exquis non plus. On s’y perd et c’est si bon. Car c’est aussi une comédie et il est classé comme … Lire la suite Cinéma : Le Mystère Henri Pick de Rémy Bezançon (2019)

Cinéma : Beetlejuice de Tim Burton (1988)

Mais comment convaincre que cette aimable comédie déjantée est un indispensable ? Parce que c’est un film fondateur pour ce réalisateur incontournable des années 90-2000, ou parce qu’il révèle des acteurs, un musicien… Un peu de tout cela mais il y a d’abord l’histoire improbable :  Un couple de jeunes mariés heureux, Adam et Barbara … Lire la suite Cinéma : Beetlejuice de Tim Burton (1988)

Cinéma : Les Invisibles de Louis-julien Petit (2019)

Après un « Discount » très réussi, le réalisateur Louis-Julien Petit s’attaque encore à une chronique sociale sous forme de comédie. Mais la forme et le fond ont changé… Si la crise des « Gilets jaunes » a mis en lumière beaucoup de personnes « invisibles », Louis-Julien Petit ne l’a pas attendue pour s’intéresser au sujet. Le projet a commencé … Lire la suite Cinéma : Les Invisibles de Louis-julien Petit (2019)

Cinéma : Le Book Club de Bill Holderman (2018)

Je suis un très bon client des comédies romantiques et un fan des comédies classiques américaines. Alors forcément, ce premier film du producteur Bill Holderman était fait pour moi… Sur le papier, ce film s’adresse plutôt à la gent féminine d’un certain âge : « Quatre femmes mûres, amies de longue date, se retrouvent fréquemment dans … Lire la suite Cinéma : Le Book Club de Bill Holderman (2018)

Cinéma : Rock'n Roll de Guillaume Canet (2016)

Lorsque le cinéma parle de lui même, ça donne souvent quelque chose d’intéressant. De la nuit américaine à Ma femme est une actrice, en passant par Dans la peau de John Malkovitch, on tourne souvent autour de la comédie. Avec Guillaume Canet, j’avais un peu d’inquiétude… Non, il est sympa Canet mais comme réalisateur, il … Lire la suite Cinéma : Rock'n Roll de Guillaume Canet (2016)

Anime : Bono Bono (1995)

J’aurais pu mettre ça dans la catégorie manga, puisque cet animé est une adaptation d’un manga. Mais il est suffisamment différent pour en parler, et la japanimation est une inépuisable source …. pour justifier une rubrique.

Le manga, dont est issue cette série de japanimation, date de 1986. Sa particularité était de tenir en 4 ou 8 cases, ce qui en fait un équivalent des comicstrips états-uniens, qu’on appelle Yonkoma. Comme on s’en doute avec ce format, on est dans la comédie. Et de ce coté là, les japonais ne sont pas non plus des manches. Par contre, il faut avouer que l’humour japonais peut parfois prendre des détours un peu loin de nous, ce qui peut gêner au premier abord. (ce qui explique pourquoi aucune comédie japonaise ne s’exporte…?)