Réflexion : Ethnocentrisme, bien et mal

Translate in english La semaine dernière, je continuais à lire les débats qui animent la Framasphère et je me suis arrêté un moment sur une phrase « Vous êtes drôles, franchement drôles ! Vous seriez des visionnaires alors ? C’est un peu foutraque, non ? Et surtout un peu vaniteux ». Son auteur se reconnaîtra et d’ailleurs … Lire la suiteRéflexion : Ethnocentrisme, bien et mal

Géopolitique : Palestine-France, Nous nous sommes tant aimés

En l’espace d’une Semaine, le gouvernement français a réussi l’exploit de fragiliser un pays qui ne pensait pourtant qu’aux vacances. Retour sur cette semaine qui rimerait avec migraine. (in english at the bottom)

Lorsque l’opération de bombardement du gouvernement israelien (j’insiste sur le mot gouvernement) a commencé, des dissensions sont apparues au sein du gouvernement français. Il se dit que LeFoll voulait condamner mais que Hollande a vite rattrapé cela avec son discours du 14 Juillet. Il a déclaré que la France ne devait pas « importer » le conflit israelo-palestinien. Il faudrait lui rappeler, comme l’a écrit l’éminent Pascal Boniface (c’est surement la seule fois où je le citerai sur ce site), que c’est déjà fait depuis longtemps. Avec son ministre de la défense (allez comprendre…) il appellera Israël à de la « retenue »…C’est vrai que dans une guerre, on en use beaucoup, c’est connu. Il y condamna les lancés de roquettes du Hamas…Condamnation qui aurait eu toute sa place sans la … »retenue ». On a également peu entendu de commentateurs et diplomates faire état du rapprochement possible entre le Hamas de Gaza et le Fatah de Cisjordanie, rapprochement opportunément brisé par les bombardements israëliens.

Riot Police assault on the Opera House
En 2009, Déjà…. (looking4poetry )

En France, il y eut la manifestation de Bastille et les incidents de la synagogue rue de la Roquette (ça ne s’invente pas). Pour mémoire, il fut relaté que des manifestants pro-palestiniens avaient assiégés ce lieu de culte, en marge de la manifestation de soutien. En réalité, c’est le groupuscule d’extrême droite juive LDJ (Ligue de Defense Juive) qui vint provoquer les manifestants avec insultes et barres de fer avant de se réfugier derrière un cordon de CRS qui seront plus zélés à intervenir sur les pro-palestiniens, avec des conséquences honteuses pour des innocents. Même le responsable de la synagogue a tenu à rétablir la vérité quelques jours plus tard, ne cachant pas son embarras face à la LDJ. Le mal était pourtant fait puisque le premier ministre Valls, en bon Sarkoziste…. oups, je les confonds toujours, …s’est empressé de réagir et de dénoncer des propos antisémites et à pousser ensuite à interdire la manifestation parisienne de ce samedi.

Lire la suiteGéopolitique : Palestine-France, Nous nous sommes tant aimés

Cinéma : The Dictator de Sacha Baron Cohen (2012)

Après Borat et Brüno, Sacha Baron Cohen  revient avec une comédie satyrique et parodique comme il en a le secret. Mais cette fois, elle est ancrée dans l’actualité : dictature, pétrole, moyen-orient. Si le film se tient loin de Chaplin ou de John Waters, le spectateur rit bien… Le général Aladeen est le dictateur de … Lire la suiteCinéma : The Dictator de Sacha Baron Cohen (2012)

Cinéma : Victor, Victoria de Blake Edwards (1982)

Connu pour sa « panthère rose », le cinéaste Blake Edwards l’est aussi pour ce petit chef d’oeuvre de comédie qu’est Victor, Victoria, sorti sur les écrans en 1982. En réalité, c’est un remake d’un méconnu film allemand de 1933, à l’époque où l’homosexualité avait encore cours à Berlin. L’homosexualité est bien l’un des thèmes abordés dans … Lire la suiteCinéma : Victor, Victoria de Blake Edwards (1982)

Cinéma : Freaks de Tod Browning (1932)

Le film d’épouvante a ses maîtres, bien loin des effets spéciaux à outrance. Dans les années 30, il avait pour nom Tod Browning. Avec Freaks, ce réalisateur entrainait dans un cirque ambulant peuplé de… monstres. Tod Browning fut longtemps associé à Lon Chaney, l’homme aux mille visages, acteur génial et torturé. Mais Browning quitta soudainement … Lire la suiteCinéma : Freaks de Tod Browning (1932)

Géopolitique : Ce que dit réellement la loi européenne sur les Génocides

Avec le passage d’une loi sur le génocide arménien (et le peu d’ autres génocides reconnus par la France), Nicolas Sarkozy a grillé la politesse à François Hollande qui voulait faire de même et se retranche derrière l’application du droit européen. Mais que dit le texte, justement ? Il dit ceci : « l’apologie, la négation … Lire la suiteGéopolitique : Ce que dit réellement la loi européenne sur les Génocides

Géopolitique : France-Afrique, Le Discours de Dakar face à l’histoire

Lundi au Grand Journal de Canal+, Henri Guaino a été interpelé par Harry Roselmack autour du discours de Dakar.  Au delà des petites phrases qui sont restées en mémoire, comment relire maintenant ce discours de début de mandat du président Sarkozy? Le texte complet du discours est présent ici. Comme tout texte, il y a … Lire la suiteGéopolitique : France-Afrique, Le Discours de Dakar face à l’histoire

Cinéma : Omar m’a tuer de Roshdy Zem (2010)

Le cinéma peut procurer à la fois du divertissement mais peut être aussi un acte militant. Avec ce « Omar m’a Tuer », Roshdy Zem en donne un vibrant exemple en se repenchant sur l’histoire d’Omar Raddad, accusé d’avoir tué sauvagement Ghislaine Marchal, riche héritière de l’équipementier automobile. Rappelons brièvement les faits : Ghislaine Marchal, … Lire la suiteCinéma : Omar m’a tuer de Roshdy Zem (2010)