Cinéma : Rebelles d’Allan Mauduit (2019)

Si vous n’aimez pas l’humour noir, passez votre chemin, ça vous fera gagner quelques minutes de votre vie (qui doit être triste, quand même, non ? ). Pour les autres, Rebelles est peut être fait pour vous. 

Allan Mauduit est déjà coupable de Vilaines, Kaboul Kitchen donc son casier est lourd. Mais il a aussi abordé comme scénariste un volet plus social dans la comédie avec Les reines du ring. Nous partons dans le nord, à Boulogne-sur-mer dans une conserverie de poisson. Une ancienne Miss Nord-pas-de-calais (Cécile de France) revient vivre chez sa mère et s’y fait embaucher. Elle y fait la connaissance de Nadine (Yolande Moreau) et Marilyn (Audrey Lamy)… Mais aussi de Jean-Michel, le contremaître, qui veut la violer dès le premier soir d’astreinte. Pas de chance, il y perd et sa queue, et sa vie. Mais il perd aussi le sac de fric qu’il avait pour faire un petit trafic de drogue pour un petit caïd local, Simon Bénéké.

De la comédie sociale, nous arrivons au film de gangster, de braquage, bref au film de genre. On a juste du mal à trouver le genre en fait. La classification est mauvaise car cela se rapproche plus d’un Western et le réalisateur ne s’y trompe pas avec une musique appropriée. C’est aussi un film d’action qui va taquiner Tarantino avec ce qu’il faut de flingues, d’humour, de sang… et pas que celui des Maquereaux. Le trio d’actrices, plutôt improbable, nous fait aussi penser à une sorte de Thelma et Louise, pour la fuite devant le danger, le viol… C’est inclassable et c’est tant mieux car ça fonctionne plutôt bien.

En regardant la bande annonce, vous aurez un bon (ou mauvais) goût de ce qui attend Jean-Mimi, mais aussi de ce qui vous attend. Le seul regret que j’ai, c’est pour ce pauvre bœuf innocent et pour les cheveux d’Audrey Lamy. Un film assez jubilatoire, qui fait rire des pires moments, ce qui est assez rare dans le cinéma français. Peut-être aussi parce qu’il emprunte à d’autres cultures que la notre ? Certains critiques ont eu tord, par contre, de comparer cela aux comédies sociales anglaises, ou alors un Hot Fuzz, peut-être. Vous voilà prévenus…

3 réflexions au sujet de “Cinéma : Rebelles d’Allan Mauduit (2019)”

  1. Alors Boulogne-sur-mer, c’est presque mon pays de naissance, et le poisson que j’achéte, vient souvent de ce port de France, Yolande Moreau j’aime bien, alors je pense que cela pourrait me plaire même si je pense qu’on peut avoir une vie heureuse sans abuser de l’humour noir 🙂
    A pluche.

Les commentaires sont fermés.