BD : Demokratia de Motoro Mase (2015)

Qui a dit que les Manga n’étaient que des BD Stupides ? Pas les Seinen (manga adultes) en tout cas et surtout de Motoro Mase qui confirme après Ikigami, préavis de mort.

Cette fois il nous emmène dans une science-fiction qui n’a rien d’uchronique ou de dystopique. Un étudiant universitaire rêve de tester un algorithme de « vote démocratique » dans le réel et non dans un jeu comme il a réussi à le vendre. Il rencontre alors un étudiant qui rêve de donner vie à un robot humanoïde. De leur rencontre naît Mai, une jeune femme robot qui sera animée par 3000 personnes membres d’une communauté en ligne, Demokratia.

Motoro Mase s’interroge donc cette fois sur l’utopie démocratique mais aussi sur l’utilisation des réseaux sociaux, forums et la psychologie des foules. Il a toujours le bon goût de ne pas s’étendre dans des tomes à n’en plus finir et reste dans un dessin très réaliste. Cette fois nous sommes dans un japon du présent et pourtant son histoire pourrait avoir lieu en France ou dans un autre pays développé. Le principe de l’algorithme de l’inventeur est de prendre les 5 premières propositions d’action de la communauté et 2 propositions uniques au hasard, puis les 3000 membres votent instantanément. Nous sommes donc dans un fonctionnement de l’instant, une réaction « à la twitter » où l’émotion guide l’acte. Quand il s’agit d’un vieillard victime d’une crise cardiaque, on se dit qu’il faut le sauver, sans savoir ni qui il est, ni ce qu’il va demander ensuite. Quand Mai est agressée sexuellement par un homme, on lui demande de se défendre et comme les membres ont intégré des mouvements d’arts-martiaux dans la programmation, c’est efficace.

Après la réaction de l’instant, les conséquences se révèlent inattendues et provoquent des discussions sur le forum de Demokratia d’où émergent certains leaders parfois, guidés par des bons et des mauvais sentiments. Il y a les timides qui finissent par sortir de l’ombre, excédés, et les manipulateurs de la pire espèce. Évidemment, ce mode de vote soit-disant démocratique se révèle peu à peu dans ses bons et mauvais côté. Le savoir de certains oriente les décisions, par exemple et l’anonymat saute parfois. Un manga qui ne va parfois pas assez loin mais interroge plus qu’il ne répond. Evidemment, dans un pays abonné longtemps à un parti conservateur, malgré un suffrage universel, on comprend mieux les motivations de l’auteur pour comprendre la mécanique humaine. Et je crois que cette discussion n’aura jamais de fin, cette série n’étant qu’un élément habile pour nous interroger sur nous même.

Un petit côté créature de Frankenstein…

3 réflexions au sujet de “BD : Demokratia de Motoro Mase (2015)”

  1. Ce matin c’était le passage du bibliobus qui nous permet de renouveler notre stock, nous n’avons pas de lecteur de mangas, la seule fois où on nous en a empruntés ils ne sont jamais revenus alors les responsables n’en prennent plus. J’ai jeté un œil sur ce qui était disponible mais rien ne m’a accroché.
    A pluche.

Les commentaires sont fermés.