Souvenir de Gamer : Virtual Skipper (2000)

Il a été dans les années 2000 le précurseur des courses de bateaux sur ordinateur avec Sail Simulator. Aujourd’hui à la version 5 avec de la HD, du online multijoueur, on en oublie les débuts difficiles.

En mauvais marin d’eau douce parisien, je n’ai jamais osé mettre mes pieds sur un voilier de régate mais l’exercice me fascine avec la gestion du vent, les stratégies. Dans les années 2000, avec des cartes et des processeurs capables de faire de l’eau à l’écran qui ressemble à de l’eau, les éditeurs se sont attaqués aux régates. J’avais alors porté mon choix sur ce Virtual Skipper édité par UbiSoft mais développé par un petit studio, Duran. Mobygames m’a un peu aidé à me remettre en mémoire le truc.

Les bateaux n’étaient pas très détaillés et les vues limités. l’eau ne faisait pas trop de mouvement ou de vagues. Le minimum était plutôt un Pentium 3 ou mieux car il y avait quand même des paramètres à gérer…dont les adversaires. Et si le mode entrainement permettait de bien savoir prendre en main le bateau, ça se corsait nettement en course. Avec une excellent prise en main, au clavier ou au joystick, le jeu était un bon apprentissage de la navigation de base. J’avais quelques notions avec le Pirates de Sid Meier.

Mais il prenait vraiment tout son sel (de mer…) en jeu en ligne. A cette époque lointaine, les joueurs ne trichaient pas trop et on ne prenait pas de pénalités abusives. Il fallait déjà maîtriser la procédure de départ, c’est à dire tourner pour se mettre en ligne juste au bon moment en profitant de la vitesse. Déjà là, on voyait les pros des amateurs comme moi. Et peu à peu, on apprenait…Avec le vent changeant en course, les passages des bouées, il fallait être déjà fin tacticien et j’ai passé de bonnes heures de jeu avant d’abandonner quand d’autres versions sont sorties. Il n’y avait plus d’aversaires… et en solo, on avait vite fait le tour, faute de mode « défi » ou « carrière ». Quand quelques années plus tard j’ai rejoué à un jeu de régate en ligne, il y avait trop de parties avec des gens ne supportant pas la défaite et profitant des failles du jeu en « arbitrage ». ça s’est peut être amélioré mais c’est un mal récurent sur tous les jeux de courses.

Le principe n’a pas vieilli mais pour le faire tourner dans sa version 1, ce n’est pas évident aujourd’hui avec les problèmes de compatibilité de Windows. Comme il y a des choix plus modernes, je préfère éviter l’exercice. La licence a été reprise par Nadeo (Trackmania) et toujours chez Ubisoft mais aujourd’hui on a du online directement dans des navigateurs aussi, par mobile. Les versions PC sont bien plus photoréalistes, immersives et adaptées au E-sport. Mais la nostalgie me fait toujours me souvenir des bordées passées. Je n’ai pas retrouvé de vidéo de ce jeu donc révons un peu sur la version 5…

Sorti par Duran sur PC Windows avec Directx en 2000

2 réflexions au sujet de “Souvenir de Gamer : Virtual Skipper (2000)”

Les commentaires sont fermés.