Pause Photo : Avril 2018

1- Bélier : Un bien joli bélier et qui tombe pile à la bonne période. Mais lui aussi n’a pas la chance de vivre dans un environnement réellement naturel, et n’est pas une espèce en danger. De l’ornement, vous croyez?

2- Un chien passe : Et forcément, un labrador, ça aime l’eau et aller voir les oiseaux. Je ne sais pas vous, mais ça me fait toujours plaisir de voir un chien heureux et libre.

3- Neige nocturne  : J’aime parfois des choses simples, graphiques, comme la diffraction de la lumière la nuit à travers les flocons qui se déposent sur le toit. Une impression de ciel étoilé, alors que justement nous ne pouvons plus les voir avec la lumière.

4- Trafic : C’est une photo assez typique de Manhattan, avec ses embouteillages, ses taxis (à l’époque, encore une grosse Chevrolet), ses livreurs, ses navettes et bus. Je l’avais prise en couleur du coté de Broadway et finalement, on voit aussi les buildings qui se reflètent sur le capot, cette ville mécanique et organique.

5- En Avant : Toujours cette plage normande, désertée en ce froid début de printemps et les nuages qui s’élancent à l’assaut des côtes. Le sable lui aussi a envahi tout, laissant l’impression d’une surface quasi plane et uniforme, alors que la ville reste comme une barrière bien fragile.

6- Survivante : La limule a traversé les âges, les catastrophes, a évolué avec nous et pourtant elle s’échoue parfois sur nos plages, comme ici à Coney Island. Et des millions d’années nous contemple…

7- Arabesques : Si les buildings de New-york paraissent monolithiques, les architectes ont parfois le bon goût de sculpter leur façade, de s’inspirer de la nature, comme ici à coté du fameux Chrysler Building.

8- Les Toits : Mers-les-bains est une vieille station balnéaire un peu oubliée dans le Nord de la France, près du Tréport. C’est d’ailleurs ce port que l’on voit au loin. Et nous avons cette impression de temps figé avec les cabines de plage toujours aussi fringantes.

9- Animaux rochers : Dans cette vieille photo de Tregastel, je m’amuse toujours à imaginer les animaux derrière les formes de ces rochers. Avec l’érosion, beaucoup ont du disparaître depuis 30 ans, évidemment.

10- Train vers le paradis : Le métro new-yorkais a la particularité de faire la liaison entre le centre de la ville, ses banlieues et … la plage comme ici, Coney Island. Autrefois synonyme de mafia russe, le quartier est aussi connu pour son parc d’attraction avec ses montagnes russes en bois. Mes vertèbres s’en souviennent ! Mais ça reste un petit paradis pour se raffraîchir l’été. WeeGee a immortalisé cela il y a bien longtemps.