BD : Just another sheep de Heagerty et Faith (2015)

1967. Un jeune homme timide et solitaire tente de rejoindre Boston. Il semble avoir des pouvoirs surnaturels et voudrait apprendre à les maîtriser.  Mais il se retrouve embarqué dans la manifestation sanglante du 4 juillet à Washington, contre la guerre du Vietnam. Voilà le synopsis de ce comics assez atypique.

A l’origine, il y a un projet sur Kickstarter pour le financer et qui aboutit à une édition en 5 volumes chez Action Lab Entertainment. On remarque assez vite que la chronologie n’a rien d’historique et on tombe dans une uchronie avec un peu de théorie du complot. Dès le second volume, on nous parle d’une sorte de société secrète baptisée Les Cordes. Et notre héros, Banning, est au coeur d’une machination qui conduit à l’autodestruction de l’Amérique.

Je me suis demandé si j’allais en parler, de ce comics. En effet, les volumes 3 et 4 font un peu remplissage. Le dessin est très inégal avec des problèmes de proportions dans les objets et surtout les voitures, notamment dans la poursuite en Combi. C’est fait à la palette graphique et dans le style comics, ça me dérange souvent un peu moins que pour le reste.

Mais si j’en parle, c’est pour l’originalité du contexte et du héros. Il a tout de l’anti-héros, celui qui ne connaît pas encore les limites de son pouvoir et on peut imaginer beaucoup de développements derrière. Je ne dévoilerai pas ce qu’il sait déjà faire mais ça se rapproche quand même pas mal d’autres superhéros aux pouvoirs psychiques. Reste donc à savoir ce que Mat Heagerty fera à l’avenir.

Ce n’est disponible qu’en anglais, ainsi qu’en édition numérique même en France. Il en coute à peine plus de 11€ pour l’édition complète de ces 5 volumes.