BD : Ideal Standard d’Aude Picault

Ce titre énigmatique, cette couverture jaune, le fait que ça soit Une auteure, voilà qui m’a attiré. Et puis une BD relatant la vie d’une trentenaire, ça me parle aussi.

Si l’héroïne est féminine, si on parle maternité, vie de couple, il ne faudrait pas trop tôt en conclure que cette oeuvre de près de 150 pages ne s’adresse qu’aux femmes. Au pire, elle ne parlera qu’à une génération, qu’aux trentenaires et quadras, mais elle a quelque chose de terriblement universel. Aude Picault nous a habitué à ce genre de petites chroniques de la vie quotidienne, distilant certainement une part d’autobiographie. Cette fois c’est à travers Claire, une jeune infirmière puéricultrice, spécialisée dans les prématurés, qui va de déceptions amoureuses en déceptions amoureuses, se retranchant dans ce travail très prenant…

On ne peut que se prendre d’affection pour cette héroïne, plus effacée et moins gaffeuse qu’une Bridget Jones (autre oeuvre abordant un sujet similaire), mais pas moins intéressante. A travers elle, on observe les maux de notre société, le relationnel homme-femme, la pression sociale qu’il y a pour avoir un enfant, pour être en couple à tout prix. Et le prix, elle le paye, à se convaincre elle-même que Franck est le bon. En apparence, elle a tout pour être heureuse mais vient alors la vie de couple et toute sa complexité. Aude Picault y décrit à travers les autres couples et celui de l’héroïne, pas mal d’écueils mais aussi de satisfactions. Elle ne montre pas du doigt TOUS les hommes, ni même toutes les femmes mais prend juste des comportements tellement courants. Elle dénonce ces archaïsmes qui persistent encore de nos jours, ces petites blagues de mecs, ces remarques blessantes des parents…

Le dessin est simple épuré et on sent la patte de l’illustratrice. Cela convient parfaitement au discours avec des couleurs douces, des lignes claires. On ne s’ennuie pas et le fil rouge de l’arbre permet de mieux comprendre l’enchainement temporel. Encore un petit chef d’oeuvre du genre pour cette auteure qui officie apparemment sur Libération.

4 réflexions au sujet de “BD : Ideal Standard d’Aude Picault

Laisser un commentaire