Cinéma : Ralph 2.0 de Rich Moore et Phil Johnston (2019)

Voilà encore un film du studio Disney qui surfe sur l’esprit Geek, tout en continuant d’exploiter la licence du premier film, Les mondes de Ralph. Ca ne paraît pas mais voilà quand même 6 ans que le premier film est sorti. Nos héros, Vanellope et Ralph la casse sont toujours des personnages de salle d’arcade. … Lire la suiteCinéma : Ralph 2.0 de Rich Moore et Phil Johnston (2019)

Musique : The Ramones – Ramones (1976)

Comment !!!? Pas un album de ce groupe sur ce site ? Ce sont pourtant les fondateurs du Punk si l’on n’en croit certains… Alors, hop, j’ai ressorti cet album vendu confidentiellement à l’époque et qui pourtant s’affiche maintenant comme référence chez beaucoup de musiciens… et d’opportunistes. Comme son nom l’indique, ce groupe est constitué … Lire la suiteMusique : The Ramones – Ramones (1976)

Cinéma : Beetlejuice de Tim Burton (1988)

Mais comment convaincre que cette aimable comédie déjantée est un indispensable ? Parce que c’est un film fondateur pour ce réalisateur incontournable des années 90-2000, ou parce qu’il révèle des acteurs, un musicien… Un peu de tout cela mais il y a d’abord l’histoire improbable :  Un couple de jeunes mariés heureux, Adam et Barbara … Lire la suiteCinéma : Beetlejuice de Tim Burton (1988)

Musique : Duality de Lisa Gerrard et Pieter Bourke (1998)

C’est un de mes albums de chevet et non, ce n’est pas un album de Dead can dance. C’est surtout un album qui mélange allégrement de nombreuses musiques avec la voix enchanteresse de Lisa Gerrard. Je m’interroge souvent sur ce choix, par rapport à des albums de Dead Can Dance (DCD) ou d’autres albums solo … Lire la suiteMusique : Duality de Lisa Gerrard et Pieter Bourke (1998)

Cinéma : Bienvenue à Marwen de Robert Zemeckis (2019)

Robert Zemeckis est un réalisateur qui a une place à part pour moi, avec des films qui m’ont marqués. Mais il faut bien avouer que ces derniers temps, on l’avait un peu perdu… La critique ne l’a pas épargné encore sur ce nouveau film mais qu’importe. L’histoire me semblait intéressante, déjà, bien à l’image de … Lire la suiteCinéma : Bienvenue à Marwen de Robert Zemeckis (2019)

Cinéma : Mirai, ma petite soeur de Mamoru Hosoda (2018)

Pas de vacances de noël sans une belle sortie de film en provenance du pays du soleil levant. Cette année, ce n’est pas le studio Ghibli mais le studio Chizu qui est à l’honneur pour une histoire de famille… Fils unique d’un jeune couple japonais de Yokohama, Kun s’apprête à accueillir sa petite soeur à … Lire la suiteCinéma : Mirai, ma petite soeur de Mamoru Hosoda (2018)

Musique : Abba – Gold (1992)

Cela fait longtemps que je me demande de quel album d’Abba je pourrais parler. Le groupe suédois est incontournable musicalement, que l’on aime ou pas. Et finalement, étant donné la somme de hits, il valait mieux une compilation. Que dis-je, LA Compilation. Il y en a eu différentes variantes et j’ai eu d’abord celle de … Lire la suiteMusique : Abba – Gold (1992)

Musique : Jane Monheit – In the sun (2002)

J’ai découvert cette artiste un peu par hasard, à l’époque de la sortie de cet album. Une voix chaude, un jazz facile d’accès, des classiques et des arrangements pleins de chaleurs : Il n’en fallait pas plus. A l’époque, la chanteuse d’Oakdale n’a que 25 ans…et déjà 2 autres albums derrière elle. Premier prix de … Lire la suiteMusique : Jane Monheit – In the sun (2002)

Cinéma : Les Chatouilles d’Andréa Bescond et Eric Métayer (2018)

Je n’irai pas par 4 chemins, ce film me marquera durablement. Avec le sujet abordé, on pourrait penser que c’est normal mais c’est la puissance qu’il dégage qui frappe. De quoi en faire mon film de l’année… Présenté comme une fiction, c’est pourtant l’auto-biographie d’Andréa Bescond, danseuse-chorégraphe-actrice et maintenant co-réalisatrice, qui est mise à l’écran … Lire la suiteCinéma : Les Chatouilles d’Andréa Bescond et Eric Métayer (2018)

Cinéma : Les Bonnes intentions de Gilles Legrand (2018)

Donner aux autres, de l’argent, de soi, aider, cela part souvent d’une bonne intention mais cela peut avoir d’autres conséquences. Gilles Legrand s’interroge dans cette jolie comédie.  Isabelle, 50 ans, (Agnès Jaoui) deux enfants, mariée à un ex-réfugié bosniaque, vit à Paris. Elle est bénévole dans de multiples associations caritatives, surinvestie, addict à l’aide sociale. … Lire la suiteCinéma : Les Bonnes intentions de Gilles Legrand (2018)